• Accueil
  • > Mais qu’est-ce que tu fais exactement dans le restau ?

Mais qu’est-ce que tu fais exactement dans le restau ?

Comme je l’annonçais récemment sur FB, le prochain qui me pose cette question je lui enfonce un maki cheese dans la narine. Parce que ça fait juste trois mois que j’y réponds, parce qu’avoir un restaurant et un mec commerçant c’est tellllement diiiiiiingue, que personne ne sait comment ça fonctionne. Comme on me le rappelle souvent : « c’est vrai, c’est pas courant dans notre milieu… »
Alors je vais vous expliquer…

D’abord ce serait comme si quelqu’un vous posait la question, alors que vous avez trois enfants par exemple « Mais… qu’est-ce que tu fais exactement chez toi ? ». Vous auriez envie de répondre TOUT, parce que vous êtes à la fois, femme de ménage, cuisinière et lingère, infirmière et éducatrice, psy du dimanche et bonne du lundi, G.O. le samedi et chauffeur le mercredi, bref qu’il y a une tonne de choses à faire, plus ou moins intéressantes, parfois très pénibles et parfois très amusantes. Dans le restaurant c’est pareil, avec soixante couverts et dix-sept salariés, on a très rarement le temps de se faire chier. Il y a mille choses différentes à faire. Par exemple, il y a parfois le matin deux tonnes de riz qui arrivent sur des palettes et qu’il faut ranger (power plate peut se rhabiller), en fin de matinée il faut installer les chaises et les tables de la terrasse, moment que j’adore parce que c’est le moment de la bise à Jacky (le mec des fromages) et du café avec Gégé (le mec du rosé). C’est le moment où tu fais le point sur la situation : tu parles chiffre d’affaire, année électorale et tu dis « la pauvre… » en voyant passer Kathy l’esthéticienne, qui a perdu son chien à la foire à l’aïl le mois dernier. Passé ce court instant, il faut en même temps nettoyer quelques trucs, répondre au téléphone, remonter la vaisselle propre, vérifier les bons de livraison et surtout gérer les histoires de personnel. À savoir, expliquer à Joy qu’elle n’a pas à dire devant Moussa que Betty pue sous les bras, calmer Chong qui veut virer Jonhattan et Rodrigue qui se foutent de sa gueule alors qu’ils feraient mieux d’aller faire les vitres (pour Chong l’inactivité mérite la chaise électrique), et, passé ce quart d’heure de gestion de crise remonter en salle et trouver trente clients attablés. Je vous passe l’heure terrible de service pur, heure pendant laquelle je suis rongée par le stress et heure pendant laquelle je dois répondre en même temps à trois questions : « est-ce que la table 24 a eu son chirashi midi et son yakitori? », « est-ce que tu as bien pensé à noter le code de l’immeuble de la livraison 53 ? » « tu trouves pas qu’il est canon le mec de la table 8 ?« . Je vous dis tout de suite, on peut pas dire que ce soit mon heure de gloire… Quand tout le monde est parti il est 15 heures. On boit un café, on est un peu crevé, c’est l’heure de la décompression, on parle de tout, j’ai avoué à Charlène que je n’étais jamais rentrée dans un sex shop de ma vie, Charlène a halluciné, elle m’a demandée d’où je sortais… elle l’a répétée à Rodrigue qui ne l’a pas crue.

Après c’est l’heure d’aller chercher les enfants. On échange quelques sourires, on me demande « mais qu’est-ce que tu fais toi exactement dans le restau de ton mari? » et je réponds généralement « les chiottes ». Pour être brève.

17 Réponses à “Mais qu’est-ce que tu fais exactement dans le restau ?”

  1. aurel dit :

    énorme, juste énorme.

  2. nath35 dit :

    ah ouais d’accord…on comprends mieux lapin….
    j’adooore!
    bises

  3. sophielastyliste dit :

    Le plus dur ce doit être souriratoulemondemêmesitéchlasse…

  4. Cousine Jeanne dit :

    Punaise mais c’est Zola ton restau, révolte -toi Astrid, la traite des blanches c’est fini ….
    Enfin jsp qu’ils sont propres les chiots au moins…..

  5. Alphonsine dit :

    Bref, tu ne travailles QUE de 11 heures à 15 heures, c’est bien ça ????!!!! C’est quand même long juste pour des chiottes…

  6. AnneR. dit :

    Bon, ‘faut que je vienne (t’emm…) occuper une table bientôt ! (un détour chez TOTO est prévu, et vive le Marché de Noëlde l’école).

    Ma cops’ (de ma campagne d’ici) est venue plusieurs fois et t’as vu, mais c’était pô aux chiottes !! ;)
    Sinon, t’as la « pink touch » qui va avec le restau, toi aussi ?!!

    Bises et à plus !

  7. prune dit :

    en fait c’est un peu comme directrice d’école maternelle (ce que je fais), je me suis retrouvée dans ton poignant témoignage et je me sentirai moins seule la prochaine fois que je gérerai l’arrivée d’une livraison, un caca à la culotte d’un 3 ans un WC qui fuit et une inscription avec un père de famille qui ressemble à Johnny Depp en plus jeune…

  8. marie dit :

    excellent

  9. Sophie dit :

    Bon, c’est pas Cauchemar en cuisine, ton restau, c’est déjà ça !
    Et oui, je veux bien croire que le métier de restaurateur doit être l’un des plus stressants et des plus épuisants ! (ceci du au visionnage de l’émission citée si dessus ainsi que de Top Chef !)
    Une amie de mon fils travaille à Tours en ce moment, je lui dirais bien d’aller faire un testing !

  10. Chonchon dit :

    Franchement, je serais toi, je me contenterai de « faire » dame pipi, tu serais plus peinarde !!!
    et sinon, quand t’es déguisée en mère, tu fais quoi ? ;)

  11. margot dit :

    ouais…. c’est sans doute une vocation… (plus facilement accepté dans un certain milieu)

  12. gab dit :

    Sous-marin, je souscris pleinement à ce que tu écris, mais je rajouterai ceci quand tu annonces l’activité de ton mari : « c’est GEENNNNNIAAAAL comme métier, ça doit être super intéressant ! Il dois te rapporter plein de bouffe super bonne à la maison, t’as vraiment de la chance ». Tout ça avec un air de circonstance, qui dit absolument l’inverse. Ca fait huit ans que mon mari bosse en boulangerie industrielle et qu’il passe pour un extra-terrestre dans notre milieu.

  13. Nath2Tours dit :

    T’aurais dû faire sushi, pour être croquée/mangée/dégustée toute crue (le comble dans un restau de poisson pas cuit) par le mec canon de la table 8.

  14. dom dit :

    ben oui qu’est ce qu’on fait dans un restau ? on donne à bouffer aux péquins qui rentrent et voilà !!!! pas si dur que cela en fait !!!!!!!! et celles qui posent la question, con, il faut le dire vulgairement car c’est le mot, elles font quoi de leur journée ? les boutiques, les ventes privées ou on dégomme la précédente (tellement vue et revue), des bavardages autour d’un nespresso (dernier nectar/dernière machine) sur le dîner passé, tellement chiant avec les mêmes et le futur (avec les mêmes) mais les untels ne sont pas invités c’est dingue sont tellement coincés mais riches…et c’est un bon sujet (minimum Xheures) bref elles feraient pas mal d’aider leur copine dans son restau, au moins elles auraient quelque chose à dire d’un peu moins boring !!!!!!!

  15. Cocotine dit :

    Sacrée description de poste ! Merci pour la tranche de rigolade et bon courage.

  16. liliba dit :

    Moi j’ai détesté, de A à Z… mais bonne expérience pour comprendre la fatigue de l’homme…

  17. Az dit :

    T’es JAMAIS entrée dans un sex shop? Naaaan?

Laisser un commentaire