• Accueil
  • > et le petit quatrième…MMmmmm… ?

et le petit quatrième…MMmmmm… ?

Je pense n’avoir pas été assez claire, ou alors personne ne m’a comprise :

JE SUIS EN OVERDOSE DE CHIARDS.

Comme ça est-ce que c’est mieux ? Alors je ne vois pas pourquoi on me pose encore vingt fois par jour la question. Je caresse un chien ? Sourire en coin « dis donc, toi, t’as envie de cajoler en ce moment ! ». Je dis que je suis naz « Oh ! Oh ! Le petit… quatrième ? ». À croire que j’ai la gueule d’une fille qui voudrait encore vomir pendant des mois, se ronger les sangs à chaque échographie « mmm; on va vérifier qu’il a un cœur, une nuque, tiens… on voit pas bien ses doigts de pied… attendez j’appuie vous me dîtes si ça vous fait mal… », subir tous les commentaires « tu le portes haut : c’est un labrador ! » et tous les récits débiles des autres « moi à quatre mois on aurait dit que j’attendais des jumeaux, j’avais pris 3,589 kg et je ne supportais pas les petits pois ! », repasser sur le billard le fion à l’air, les tripes au vent et puis, recommencer à chialer dans mon pieu, seule, avec la nuit qui tombe dans une clinique bercée de hurlements de nouveaux-nés avec des stagiaires qui me demanderont tous les quarts d’heure si j’ai pété et comment ça c’est passé, et demain ! demain on essayera avec l’équipe de vous lever, vous regarderez droit devant vous pour ne pas tomber dans les pommes et vous pourrez vous brossez les dents !! Si c’est pas le pied !!

Merci mais j’ai donné. Sans compter que je suis super mauvaise en élevage et que je créé des êtres vivants qui de 2 à 5 ans ne sont que caprices et trépignements, on est pas loin du crime et du châtiment. Alors quand enfin je peux faire pipi sans avoir un machin agrippé à mes genoux, quand enfin je peux me coucher à 5 heures du mat sans avoir à me dire que dans une heure je suis de corvée de nichon, quand ça y est ce stade est franchi, crois-moi : je n’ai pas envie d’un quatrième.

J’ai tourné la page. J’ai donné ma Mac Laren et le petit manteau Bompoint en velours blanc auquel je tenais tant. Et quand une copine m’annonce qu’elle est enceinte, c’est terrible mais ça me fait horreur.

Ça s’appelle tourner la page et moi j’aime bien quand l’histoire avance.

18 Réponses à “et le petit quatrième…MMmmmm… ?”

  1. Leocadie dit :

    T’as pensé aux allocs,aux réductions d’impôts et SNCF ?

  2. lapinmalin dit :

    non, j’ai surtout pensé à mon codevi si tu vois ce que je veux dire. maintenant je raisonne en grosse bourge et c’est beaucoup moins fatiguant !

  3. Anne R. dit :

    Bizarre ! moi on ne me demande plus pour « un cinquième » ; on me prendrait comme une criminelle plutôt si j’osai même en émettre le désir… quatre déjà, on dirait que c’est EUX qui les ont portés !!!!
    (enfin, j’habite la campagne profonde et non plus un immeuble de mili. à Paris…. où j’avais eu droit à l’époque a The question qui tue !)

    Idem, j’ai plus que tourné cette page (et Chéri n’en parlons pas), après une « thèse en couches » (!) qui sert à rien sur un CV…………

  4. Lux dit :

    Mouhaaa, je découvre ce blog grace à un hasard formidable et je ris.
    Merci ça a éclairé mon dimanche, je crois je que je repasserai.

  5. zozore dit :

    merci bcp pour votre article
    je découvre votre blog et je ris beaucoup !!! j’avais l’impression que vous parliez de moi!!!!!
    encore merci

  6. Cousine Jeanne dit :

    Moi je dis : vivement qu’on puisse les acheter en supermarchés !!

  7. Mag. dit :

    Merci Lapin d’avoir mis des mots sur ce que je me TUE à dire à mon entourage !

  8. marie-em dit :

    Mouahahahahahah !!! J’attendais ton retour avec impatience, je suis pas décue !

  9. zaza dit :

    C’est bizarre, ce sont tjs les mecs qui veulent un 4ème …
    Comme toi, j’ai tout donné et jeté (table à langer, baignoire en plastique, poussette, lit à barreaux, chaise haute, les merveilleux « coussinets d’allaitement »), avec une délectation sublime, et quand je croise une femme enceinte dans la rue, je ne peux m’empêcher de penser très fort « oh la pauvre » ………

  10. Marianne dit :

    Oh là là que je suis contente de vous retrouver. Vous me manquiez.
    Si je vous dis que dans ma campagne à moi, on ne parle que flamand, et que dans quelques années non seulement je ne pigerai rien de rien, mais en plus il faudra payer des étudiants pour aider mes loupiots à faire leurs devoirs… vous vous sentez mieux ?

  11. ktl dit :

    ahah, ça a le mérite d’être clair (j’aime bcq le « vous le portez haut, c’est un labrador »).

  12. 4nuages dit :

    mouhaaa aussi

  13. Mimine dit :

    MERCI !!!!
    J’en ai 3 aussi et suis EXACTEMENT dans la même situation !!!
    De plus, le moral « in the basket » en ce moment tu m’as donné une crise de rire réparatrice dès le matin alors encore une fois MERCI !!!

  14. So dit :

    Excellent ;) ))

  15. porte plume dit :

    Héhé trooop chouette article!!
    On me sort cela aussi TRES régulièrement.
    Je souhaite pt être un petit dernier mais ce n’est pas d’actualité la dernière étant TRES jeune. Enfin… ce sont souvent les mamans au foyer qui posent la question car celles qui bossent me disent plutôt « waouhh comment tu fais pour bosser avec trois minus?! ». Et oui il faut savoir passer un cap aussi, on ne peut pas être dans les couches toute sa vie!

  16. Julay dit :

    Mais ils s’arrêtent au bout de combien les gens ????

  17. renouf dit :

    Bonsoir,
    j’adore votre blog ,mais dite donc on doit vous détester dans votre petite société!car nos amies elles sont tres chiards(comme vous dites) ,3 en moyenne a 28 ANS,et gare a celles qui décideraient d’en faire avec 3 ans d’écarts: la povre! c’est vrai qu’elle a eu du mal(sous entendu elle n’arrivait plus à en avoir limite si elle n’était pas stérile!). Quel choc quand je disais dans les cafés que j’avais seulement 2 enfants et que je ne ferais jamais le 3ème ,et je m’y suis tenue (non mais ! )Continuez a nous faire rire ,parce que vous le valez bien !!

  18. ciboulette100 dit :

    …. Depuis 2009, j’élève ceux des autres : j’aurais du commencer par là, en plus, tu sais que t’as le meilleur des mômes et que les crises d’ado, les parents devront se démerder tout seuls !

Laisser un commentaire