• Accueil
  • > La vie du facteur entre mes mains…

La vie du facteur entre mes mains…

Aujourd’hui pour la première fois de ma vie j’en ai sauvé une. De Vie. J’ai donc gagné une vie, au cas où il m’arriverait un pépin. Une sorte de bonus comme on peut en récupérer dans Mario quand il saute sur la grosse fraise.

Moi qui suis une fille de trottoir, je discutais avec ma voisine Nini lorsque le gros camion jaune de la Poste (celui qui livre les colis de Ventes-privées.com) s’est arrêté net devant nous. Le facteur, une grosse dame à lunettes est sorti précipitement en faisant beaucoup de bruit : dans un premier temps j’ai cru qu’elle vomissait, dans un second temps voyant qu’elle virait au violet j’ai compris qu’elle s’étouffait. J’ai dit « ça va Madame ? » et les yeux révulsés elle a essayé de me faire comprendre dans une détresse muette qu’elle était en train de mourir. Ma rue n’est pas un bel endroit pour mourir et il faisait un temps de chiotte, la situation manquait de poésie. Elle poussait de longs râles, c’était sordide. J’ai tapé dans son dos, le facteur est devenu de la même couleur que son gilet : bleu. Je me suis demandée qu’elles étaient ses dernières volontés, j’ai pensé à ses enfants, j’ai même appelé le Ciel à l’aide. Alors je me suis mise derrière elle et j’ai fait le geste qu’on croit savoir faire mais qu’on a jamais trop eu l’occasion de pratiquer : celui qui porte un nom bizarre et qui s’écrit Heimlich. Cette méthode a été inventé par un monsieur du même nom l’année de ma naissance en 1974. J’apprends sur Wikipédia qu’elle peut être dangereuse si la personne tousse, si ça se trouve j’aurais aussi bien pu l’achever…

En tout cas ça n’a pas marché la première fois, la dame était grosse et mes bras ne sont pas longs et en plus je suis très petite. Mais la seconde fois j’y suis allée de toutes mes forces et le bonbon est ressorti : un schtroumph. Ce qui ne m’étonne pas, je me suis toujours méfié des schtroumphs parce que je les trouve tous très cons. Pendant ce temps ma copine Nini avait appelé les pompiers. Vingt bonnes minutes plus tard ils sont donc arrivés. Quand la porte s’est ouverte, trois beaux spécimens moulés dans leur TShirt ont mis leurs rangers à terre, j’ai levé le doigt et j’ai dit « c’est ici que ça passe hi ! hi ! hi ! ». Le plus grand (qui s’appelait Erwan) a demandé un rapport complet de l’incident, j’ai expliqué que le schtroumph s’était trompé de trou (ce qui est très dur à dire très vite) et on a bien rigolé, même le facteur qui reprenait un teint normal. Elle m’a remerciée, j’ai rétorqué que c’était normal vu que je sauve aussi les bébés hérissons, je peux bien sauver les facteurs.

On a continué à papoter une bonne heure avec les pompiers, j’ai demandé si je pouvais finir la tournée des colis dans le camion jaune mais on m’a répondu que je n’avais pas le droit, ce qui était dommage étant donné que c’est mon rêve. À présent que j’ai sauvé la vie d’un fonctionnaire je me demande si j’ai droit à mon poids en timbres ou si je peux bénéficier d’une grâce exceptionnelle qui annulerait mes PV.

Ma vie est totalement trépidente…

Voici venue l’heure des commentaires et de vos idées toutes plus interessantes : Mélou, par exemple, se propose de se taper son facteur si ça efface les PV. Je lance donc une table de réflexions afin que nous puissions débattre des idées potentielles pour : faire sauter les PV, prendre le train sans se faire contrôler etc… N’hésitez pas : je vous invite à un moment de Partage.

7 Réponses à “La vie du facteur entre mes mains…”

  1. Leocadie dit :

    T’aurais pas préféré faire du bouche à bouche à un pompier?

  2. Mélou dit :

    Si le coup des PV marche, je me fais mon facteur !!!!!!!

  3. anita dit :

    mon dieu quand je pense à la tronche de ma factrice, j’préfererai me taper les vieux techniciens France Telecom… et encore…

  4. ciboulette100 dit :

    BRAVO ! j’ai appris aussi, mais je sais pas si je saurais faire, mais en cas d’urgence, je pense qu’on doit savoir ! ceci dit : te voilà ENFIN revenue spèce de lâcheuse :)

  5. flocoton dit :

    Arrivée là par hasard, je ne regrette rien !
    J’ai été immédiatement séduite par Kermouette Story… Ca m’a un peu fait penser à du Nicolas Rey par le côté looser des personnages !
    En tout cas, un moment fort dans mon été littéraire, c’est clair ! D’ailleurs je te remercie pour le résumé… Parce que comme je suis une brèle, je me le suis lu à l’envers évidemment !

    Sinon, côté sauvetage de factrice, tout y était aussi… Une référence à Se7en avec la grosse dame qui aurait pu mourir par là où elle a peché (mais peut-on vraiment appeler de la gourmandise le fait de manger un bout de gélatine bleu avec un bonnet sur la tête ?…) Un côté hichtcockien avec le suspens et l’ambiance humide, un peu de Chucky avec le schtroumpf tueur, une pincée des hot d’or avec les pompiers sexy (j’ai d’ailleurs trouvé le passage trop court !), le tout saupoudré d’un soupçon de St Exupéry avec un « dessine moi un monton » remplacé par « fais moi monter dans ton camion » tout aussi psychiatriquement analysable.
    Je te le confirme, t’as belle et bien une vie trépidante !

    Par contre le manque de répondant dans les commentaires m’a presque tiré une larme de compassion… Pas une qui te donnerait un truc pour oublier les PV ou voyager gratos !… C’est triste !
    Perso pour les PV j’ai testé le départ définitif à l’étranger pour ne plus penser aux PV français et le « Moi no speak English » comme argumentaire de choc pour les éventuels Rangers (aussi sex que des pompiers je te jure !) qui aurait dans l’idée de me coller un ticket.
    Par contre pour éviter de me faire contrôler dans le train, j’ai beaucoup plus simple, je prends l’avion.
    A bientôt pour la suite d’Alyette’s Life… Mais comment cette charmante aristocrate va-t-elle s’en sortir ?… Quand les hippies arriveront-ils à s’accoupler ?!… Et qui fera l’éloge funèbre d’Amélia ?…
    Je trépigne dans l’attente de votre suite distinguée.
    Bien à vous,
    Flocoton

  6. pimprenelle dit :

    eh ben même que moi mon mari y peut les faire sauter les PV…..na na na nere ……
    vous me donnez quoi ???????????

  7. Mimine dit :

    Moi j’ai pas de PV, pis ici, en pleine cambrousse il n’y a … que des FRACTRICES, pis vu qu’elles sont aussi attirantes que des tracteurs j’ai pas trop envie de m’y frotter !
    Mais il doit y avoir une soluss’ … pour faire sauter les pompiers (heu mon homme est pompier) non merde, les PV, c’est vrai qu’ils son sex les pompiers (enfin pas tous) et là sur le coup ça m’a embrouillé l’ésprit !
    Allez bonnes vac pour celles qui y sont, quand aux autres … heu, pas d’bol, bon boulot
    Mimine

Laisser un commentaire