Vert autoritaire

Parfois j’ai mauvaise conscience… et dans conscience il y a science…

Je me dis « l’ours blanc agonise, les pingouins ont soif et la planète suffoque. On ne peut plus continuer à consommer ainsi, à faire n’importe quoi avec l’eau et l’électricité, il va falloir changer nos habitudes, et ra-di-ca-le-ment ». Alors dans ces moments, de plus en plus fréquents, je me transforme en véritable dictateur. Staline is back.

Je me mets d’abord à flâner dans les magasins Bio et j’achète une foule de trucs très improbables, qui malheureusement ne me serviront jamais à rien. Parce que dans ces moments là je prends un tas de bonnes résolutions du genre « je vais de ce pas faire mon pain moi-même à la farine d’épeautre et j’ajouterai même une douce saveur de jasmin issu du commerce équitable ». Finies les conneries fabriquées par les enfants de trois ans dans les bidonvilles de Sandukaï. Et je vous jure que ma motivation est à la hauteur de mes espérances. Je remplis mes placards de produits rares, dont le packaging ne donne pas forcément envie, que je sors dans les grandes occasions en clamant « comment tu ne connais pas le sucre naparouna !!! c’est excellent pour la santé, c’est antioxcydant ma chérie (et pas anti-occident pauvre blonde) et en plus tu verras comme c’est bon !! Régalons-nous together dans un monde meilleur ! ». Dans ces moments je mens, parce que y a pas de raison que je sois seule devant mon plat de quinoa, et que tout le monde désormais est censé participer à mon projet universel qui part d’un bon sentiment. J’arrive à l’école avec des biscuits bio et si mes enfants émettent la moindre protestation je vocifère « Nan mais Oh ! Tu crois quoi Minus ??? Tu sais ce que c’est à recycler ta brioche à l’huile hydrogénée dans son emballage individuel, HEIN ? Monsieur possède un doctorat en recyclage peut-être ? » Et dès que je rentre je me remets à gueuler : « Et l’eau Bordel de Merde !!!!!!!!!!!!! » (j’écrirai beaucoup Bordel de Merde dans ce post pour que tout le monde me dise à la prochaine réunion de famille : « quel dommage que tu sois aussi familière ma chérie, est-ce vraiment nécessaire ???? »). Donc je hurle « Et l’eau Bordel de Merde !!??? L’ours blanc a bientôt pied et tout le monde s’en fout à ce que je vois!!!! » , j’éteins tous les robinets en soufflant et je pars à pied faire mes courses, histoire de respecter l’environnement tout en favorisant la circulation sanguine afin d’éviter les hémorroïdes (Ouah ! Les gars ! Je viens de taper ce mot dans Google afin d’en vérifier l’orthographe et là j’ai pas été déçue parce qu’il y avait des photos, comme quoi je découvre grâce à ce blog des univers parallèles et beaucoup d’incompris. -une pensée émue pour ceux qui ont dû prendre la pose, et tout mon respect)-). Mais revenons à nos manchots. Je suis donc tyrannique l’espace d’un temps, je suis même capable de voter vert ce qui révolte Papa, porté volontaire en 68 pour tirer sur les manifestants. Passée cette phase totalement excessive, je constate avec amertume que mon tas de linge sale a triplé de volume (car j’ai voulu économisé de l’eau), je constate que le pain complet fait péter et que j’ai des courbatures à force de braver le trottoir. Je constate que je suis fatiguée et que je donnerai un bras pour troquer mon chocolat Bio à 95% contre mon poids en Snickers.

J’ai alors un diable qui se pose sur mon épaule, armé de son trident. Il se penche et me murmure « Hé ! Ma grosse… t’en as pas marre de tout ce cinoche ? Tu crois que tu vas sauver la planète en coupant l’eau de ta douche pendant que tu te laves les cheveux et en bannissant ta confortable twingo ? » Je lui réponds « casse-toi Satan, ces gestes ne sont rien, mais répétés un million de fois ils comptent beaucoup !  » Le diable se tord de rire. « Ah ouais ? Tu trouves pas que le réchauffement climatique a du bon ? Regarde : tu chauffes pas beaucoup pour un mois de novembre : d’être au-dessus des normales saisonnières c’est cool non ? Ton sèche-linge tu peux le faire marcher un peu plus tu sais. Un bon gros bain c’est plus relaxant qu’une douche tiédasse… ». Je cède… Je me remets à consommer des produits farcis à la gélatine de porc, de la volaille de batterie bourrée d’hormones, je me remets à considérer la fraise tagada comme le cinquième fruit du jour. Je faiblis… Le diable est content, il s’apprête à partir. Mais avant il shoote dans mon lobe d’oreille « juste un truc : fais-toi percer une bonne fois pour toutes ces oreilles et mets-moi de côté tous ces préjugés à la con… ».

Quand j’aurais les oreilles perçées je serais définitivement possédée… Bordel de merde.

22 Réponses à “Vert autoritaire”

  1. marion dit :

    fan un jour, fan toujours. j’attends le deuxième bouquin… :)

  2. mpi dit :

    un truc de dingue ton diablotin ! les oreilles percées ???? il n’y va pas avec n’importe quel argument ! j’espère que tu ne vas pas céder à cette tentation de plus ? résiste, prouve que tu existes … MAIS PUTAIN DE BORDEL lâche toi lapin parce qu’entre nous les clips …
    et pour ce qui est du tri et des économies d’eau, le mangé bioéquitablequifaitdubienàl’oursblanc … fréquente un peu plus les copines superbios qui te feront des commentaires quand tu les reçois et qui découvrent dans ta poubelle un pot en verre ou une bouteille plastique, ou te diront de ne plus prendre la baguette extra super croustillante chez rétro parce qu’ils l’emballent en sachet papier individuel … la honte sur moi c’est tout les jours que ces trucs là m’arrivent (quelle tête en l’air ! nan en fait j’ai l’enfer sur l’épaule !)

  3. heinnnnnnnn????!!!! dit :

    Tu n’as PAS les oreilles percées, malheureuse???????!!!!

    Moi j’ai attendu 32 ans, bravé les haussements de sourcils maternels et l’écho d’une remarque proférée par une tante bien comme il faut « non, ne fais JAMAIS ça, c’est d’un vulgaire…. »

    depuis, ma tante a elle-meme les oreilles percées et Maman sait quoi m’offrir à Noel.

    ne le prends pas mal, lapin, mais je vais oser te le dire (attention, c’est dur) : oreilles pas percées = province attitude.

    Allez, zou, FONCE!

    PS : j’oublie de te dire que mon mari avait aussi promis de me répudier. Il ne l’a pas fait bien sur.

  4. carabas dit :

    ha, je les ai déjà percées depuis des siècles….est-ce un signe?

  5. @nne-persil dit :

    La barbe, j’ai fait un caprice d’ado, j’ai eu droit à de petites perles discrètes, et je suis allergique. La moindre boucle, or ou toc me fait doubler de volume les lobes. En soi, c’est déjà ravissant.
    Quant à la planète…après un an au moyen-orient, je peux vous assurer que là bas, TOUT LE MONDE S’EN FOUT, de la planète…
    Alors le tri dans les poubelles…quelle barbe !

    Allez, Lapin, on attend le prochain message !

  6. mpi dit :

    pour les oreilles percées … je l’ai fait juste avant la quarantaine ! c’est une question de cordon ombilical (à savoir si tu l’as coupé ????)
    si tu veux je viens de ma province dans ta province te tenir la main chez le bijoutier à moins que tu prévois de le faire dans une boutique de percing ! ceci n’est pas une propositon de gascon : si d’autres veulent se joindre à moi …

  7. litana35 dit :

    et tu as oublié de dire que ds les magasins « biocoop » on croise quand même de sacrés énergumènes…..je me croirais sur une autre planète, pas toi?et puis je trouve que ça pue les graines……;mais bon si c’est pour sauver la planète….
    et pour les BO, je ne savais pas…..;si tu veux, on y va ensemble……;;mais j’ai peur….;

  8. Pacroulette dit :

    puis après les oreilles faudra que tu changes de look: sarouel en tissus poil de yack, tunique tissée main en chanvre qui donne des rougeurs et pas de sous-vêtements car le corps à besoin de respirer!!!lol

  9. parciparla dit :

    MDR, je pouffe devant mon écran… Je soumarinais depuis peu, mais ce diablotin m’oblige à signaler ma présence!

    Excellent et continuez!

  10. Adeline dit :

    Cf chez Aurelie le post « le jour ou je suis devenue plouc » tout simplement top.

    Je me suis reconnue, surtout que je l’ai fait en douce de mon môôri (ouh la rebelle !) qui lui aussi a failli me répudier.
    Depuis tout le monde est content. Et puis en effet, ca change des clips en passementerie bordel de merde !! Mouarffff !

    Mais bon je bouffe de la quinoa et j’aime ca, je trie mes poubs, et me fais des ennemis a la maison avec l’épeautre et le soja. Mais a force … ils aiment ca ! Allez, courage, un peu de perseverance et lis « anticancer » de servan schreber, t’auras plein de nouvelles idees culinaires quand tu recevras tes copines rennaises !

  11. liaht dit :

    Je fais mon pain, je bouffe du quinoa et j’ai pas les oreilles percées ! Grâce à moi l’ours a encore un peu de flotte où barboter, na !!!

  12. chouquette dit :

    nan lapin pas les oreilles, apres on a toujours un doute sur la provenance AHAHAHAHHAHAH cest bcp plus rebel au contraire, de pas le faire.

  13. canneberge dit :

    Ah, la farine de sarazin bio, pour faire de bonnes gallettes, c’est super !
    A condition toutefois de ne pas trop trainer à la consommer, sinon, elle se transforme en… élevage de charançons !!! Beurk !

  14. caillou dit :

    Moi, les rares fois où chez Biocop je repars avec mes sacs (en plastique) quasi vides et je cours chez Monop trouver des trucs bien emballés, qui ont voyagé en avion, j’achète de l’ariel et du vrai monsieur propre car au moins j’aime cette odeur, maison verte ça pue le yak !
    Un temps j’ai tenté de me refaire une virginité bio, mais aller plus loin que le tri du verre et du carton, c’est juste pas tenable. j’ai acheté des graines, elles ont fini par germer dans ma cuisine, j’ai acheté un vélo, mais rien à faire, j’aime ma caisse, surtout son 75, j’ai pas allaité, mes enfants ne jurent que par les pitchs et autre pains au choc et à la graisse de mamouth bien emballés en petits sachets, je ne me soigne pas à l’homéo ou à la phyto, j’aime le papier bien blanc et bien uni (pas recyclé quoi), je bouffe de l’OGM, de la dyoxine, bref, je suis un monstre, et pourtant, chez moi, personne n’est jamais malade, personne n’est gros…
    Et j’ai pas les oreilles percées, mais ça fait 10 ans que j’hésite à franchir le pas !

  15. Leocadie dit :

    J’ai bravé l’interdit le lendemain des mes 18 ans et j’ai fait percer mes oreilles malgré les cris et les grincements de dents familiaux… et plus tard j’ai dû affronter ma belle mère !

    Maintenant j’assume (a quarante balais il est temps)…mais comme culpabiliser est ma seconde nature je me donne bonne conscience et j’ achète du bio (et ruine mon marri) pour la bonne cause et la bonne conscience au moins une fois par mois !

    Mais dans notre société de plus en plus anxiogène et limitée , transgresser les interdits devient héroïque , hier j’ai filé une pizza congelée aux enfants et je suis partie m’éclater en boite de la nuit avec mon marri (quand m^me et des amis) … et j’ai m^me pas eu de remords …le début de la fin certainement !

  16. Laurence dit :

    Ah, ah, ah!! Bel article Lapin!
    Je me reconnais vraiment dans le bio-compulsif. Chez moi ca marche par vagues, tous les 2 mois en moyenne, au rythme des films de l’ami Yann Artus-Bertrand!!
    Perso j’ai tenté le lait de riz au bib (littéralement recraché), le lait d’épeautre/quinoa (vomi) et les céréales au faux chocolat (ignorées). Sont pas prêts, sont pas prêts, qu’est ce que je peux y faire!
    Heureusement qu’en bio il reste les légumes et la viande (aaaaah le CO2 du pet de vache….).

    Dur

  17. crevette dit :

    Purée, j’aurai du m’en douter que l’épautre c’était pas une nouvelle marque de chocolat!
    Tant qu’à faire dans le bio autant aller au fond de la démarche: se moucher dans ses doigts, aller laver les couches en tissu de bébé au lavoir, à l’eau froide bien sûr, se tricoter les poils des jambes pour se faire des mi-bas et se planter des piques à barbecue dans les cheveux….qu’est-ce que c’est fun la bio-attitude!

  18. mamina dit :

    T’in, je savais pas … Non mais c’est vrai, je ne savais pas …. que les oreilles percées ça faisait pouf. Je croyais que c’était juste les boucles d’oreille vulgaires qui faisaient … vulgaire !!! J’ai de jolies petites perles et des ‘diamant/cristal’ Swzarovquejarrivepasàécrire …
    T’in, c’était pas écrit dans PdV. Je suis effondrée !!!!
    Sinon, Lapin, t’as pensé au composteur de cuisine, celui avec les vers de terre dedans ? Celui qui est indispensable pour nourrir tes jardinières faméliques.
    Moi, j’ai testé les noix de lavage …. Bin ça n’enlève pas les tâches. Je vais me remettre à la vieille bonne lessive qui bouffe le tissu avec ses enzimes gloutons

  19. mamina dit :

    Qu’ai-je écrit dans mon dernier commentaire pour qu’il attende la modération ?
    Les vers de terre ou les enzimes ?
    C’est toi Lapin qui modère ? T’es pas comme ça toi !!
    Ou alors tu me snobes parce que j’ai les oreilles percées …..

  20. liliba dit :

    Morte de rire !

    Pour les oreilles, j’ai attendu 40 ans…

  21. nathetvoila dit :

    pioouuuuuu… j’comprends rien….c’est bio les oreilles percées ???….merde alors !

  22. laurence dit :

    pauvre lapin malin voilà ce que c’est maintenant que tu n’as plus voisine pour te motiver
    viens donc prendre un café à la campagne tu verras comme plus prés de la terreils me font peur!

Laisser un commentaire