• Accueil
  • > Marche ou crève à la Mi-Carême

Marche ou crève à la Mi-Carême

Assise par terre, je scrute l’horizon.
L’air est sec, le ciel est bleu, il ne pleut pas : c’est rare ici, ça relève même du miracle. Y a de la magie dans l’atmosphère, le soleil se reflète dans la soie de mon kimono. Les voitures ne sont pas nombreuses, les passants non plus. J’appelle mon fils « Petit, petit ! Reste assis près de moi », il est fatigué et se frotte les yeux. Je ne désespère pas. Je prends l’objet trouvé dans le coffre, je le secoue, il fait Clik ! Clik ! son fonctionnement ne n’a pas l’air simple, je tente de trouver à quoi il sert, il est lourd. J’appuie partout, je tire de toutes mes forces, j’ai peur de me coincer les doigts, je le cogne sur le bitume, je murmure Sézame ouvre-toi, il ne se passe rien. Je me concentre, je me dis tout bas ma grande, t’as écrit un livre, rappelle-toi ! C’est un autre défi qui t’attend, te laisse pas démonter… Il faut que je trouve une solution ou nous dormirons sur le trottoir ce soir. Un homme passe, il hâte le pas en m’apercevant et nous contourne, le lâche ! Je rassure mon fils « Ne pleure pas petit, we can do it ». L’enfant est traumatisé, il faut dire qu’avec Batman et Maya l’Abeille il vient d’aller défiler à la maison de retraite. Ça ne s’est pas super bien passé. Ils ont d’abord tous sursauté quand la dame en blanc a hurlé dans la salle à manger « CE SONT LES ENFANTS QUI VIENNENT VOUS DIRE BONJOUR !! ». Squelettor leur a souri dans sa chaise roulante en poussant des cris rauques, Maître Yoda s’est mis à baver, les enfants sont tous repartis en hurlant, Spider Man a fait pipi dans son slip, Pocahontas a fondu en larme et réclamé sa maman, ils détestent ad vitam le carnaval.
Soudain en tournant une petite barre en acier je m’aperçois que l’objet s’ouvre doucement : Eurêka ! J’ai trouvé ! Je me mets à quatre pattes, je fixe mon adversaire pour l’intimider, j’observe, je tire le rond en plastique sale… Tout est là, devant moi, un refrain s’impose, Carla Bruni fredonne : « Quatre boulons, une clé en fer c’est le prénom de ma galère… »
Je découvre qu’il y a un drôle d’objet dont le trou correspond parfaitement à la forme de l’écrou, chacun cherche son trou, je viens de trouver la formule magique. J’enlève mon kimono, j’ai chaud, ça commence à sentir le rouleau de printemps. Mes mains sont noires, j’ai le cœur léger, l’enfant s’est arrêté de pleurer. Un monsieur se dirige vers moi, mais quand il aperçoit la situation dans laquelle je suis, il traverse la rue au galop. Hors de ma vue Ducon, je n’ai besoin de personne. Je m’érafle la peau des phalanges sur le bitume en tournant la manivelle, mais je crois détenir la clé de l’énigme. Je donne des coups de talons sur la petite matraque noire, les boulons sautent, mon cœur bondit. Je m’essuie le front avec le revers de mon poignet pour faire comme dans les films, je donne un petit coup de poing dans la voiture en  criant « Foking côôôr ! » (mon accent est redoutable). J’empoigne, je soulève, je change, je transporte, j’ai soif. Ma parole ! Je suis Super Jaimy et je parviens même à entendre des sons imperceptibles d’ordinaire !! Les oiseaux se taisent soudain, l’enfant crie « Hourra ! », un passant s’avance, vérifie d’abord que le travail est terminé et demande s’il peut m’aider, je lui réponds qu’il y a des situations où la présence des hommes est absolument inutile, voire encombrante, il prend pour tous les autres. Il répond que je peux crever, je lui rétorque que c’est déjà fait, qu’il peut disposer.

J’arrive chez Speedy, je dis « Bonjour tout le monde ! J’ai changé mon pneu toute seule… Ben quoi me regardez pas comme ça ! Honnêtement les gars, c’était ea-sy… ». Le garagiste sourit, dit que tous les boulons sont revissés à l’envers… hum… hum ! Tu serais pas un peu jaloux mon grand ?

25 Réponses à “Marche ou crève à la Mi-Carême”

  1. opio dit :

    t’as voulu faire un remake de la pub OBAO à la maison de retraite ?

  2. Adeline dit :

    Mais que se passe t’il ?… Le debut d’un nouveau roman a succès ?
    Pas mal l’allusion au rouleau de printemps !

  3. collierdeperles dit :

    hahaha TROP TROP FORTE NOTRE LAPIN NATIONAL!!!
    Ché pas si j’aurai été cap de faire ça toute seule avec mon fils dans la voiture! Et tous ces lâches qui passent en regrettant d’être passés par là…

  4. nath35 dit :

    je suis fière de toi!!!
    l’odeur du rouleau de printemps…tu imagines que j’adore ça…………….
    et tous ces mecs……….;pffffffff, pas un pour rattraper l’autre!
    t’es trop forte!
    à+
    nathquiaeupeuraulasergamesamedisoirtropnulle……..

  5. Pacroulette dit :

    quel mérite! j’en aurais été incapable! changer une roue, pitié pourvu que ça ne m’arrive jamais, sinon je suis dans la mouise totale!!!!

  6. mpi dit :

    chapeau ! (de roues bien sûr … ok elle est super grave !) non mais keskecé que ces mecs dans ton bled .. super mal élevés … ou leur maman leur a dit de ne pas parler aux inconnues ??? y savaient les pôvres que t’es en passe de recevoir le goncourt … mais bravo (moi perso je fais du stop ou j’appelle un mari, un copain -côté manucure j’ai toujours les mains impecs alors …)

  7. atrianon dit :

    lapin lapin!!! tu vas pas nous la jouer fausse brune???

  8. miamiam dit :

    quand je pense qu’il m’est arrivé la même chose il y a 15 jours et que j’ai appelé le Monsieur de la SODEXO pour venir à mon secours… Lapin, tu m’épates!

  9. plumette dit :

    trop forte mon lapin!!!! moi dans ce cas je pars en courant …

  10. M CATH dit :

    OK OK Maintenant tu vas nous sortir ton deuxieme livre et il va s’intituler
     » petite guide de mécanique à l’usage des provinciales ou comment épater ces débiles de machos hé hé hé , perso j’en ris d’avance …
    ps1 : mes copines choletaises s’arrachent ton livre et comme elles ne peuvent plus l’acheter et bien je le fais tourner je crois bien que je vais le louer après tout merde il n’y a pas de raison …
    ps 2 : toutes les Kermoulettes des Mauges t’embrassent et te félicitent…

  11. Sourisdesvilles dit :

    Et après ça on veut que je passe le permis ! Ca va pas non ?! Et la suite des aventures trépidantes Kermoueto-Fritaro-Patalait ?

  12. tasoeur dit :

    t’aschange une roue toute seule?? baleize

  13. plumette dit :

    ça y est ! acheté et lu LE Livre !!!! super ! j’étais écroulée de rire toute seule sur mon canapé (j’ai séché un petit café pour lire tranquille cet après midi….)
    j’ai vécu exactement cette histoire il y a 10 ans, quand mon mari a été muté dans la bonne ville de R…es, en Bretagne….tu vois, places des lices etc… ?
    j’ai tout eu : petits cafés, après midi créatifs, potins à la sortie de la messe, bibliothèque tournante (des dames arrachaient les pages trop crues du dernier Ken Follet!! c’est vrai!!!)
    finalement tu t’es fait une raison…nous on est revenu en région parisienne, mais notre banlieue a des petits airs de province souvent…
    bravo! tu écris super bien !!!

  14. crevette dit :

    Tout roule pour toi!…..suis trop jalouse! Mais bon, tu le mérites bien, vas!

  15. 3pom'! dit :

    Tu changes une roue en kimono, toi?
    Je comprends pourquoi Dugland a traversé le trottoir! Pas d’embrouille avec une félée! Takakroire!
    Hè! Il semblerait que tout le monde n’aie pas lu ton bouquin…j’veux pas dire, mais les coms sur mon dernier post parlent d’eux mêmes!
    T’inquièt’, je rendrai à Lapin ce qui est à Lapin!
    En attendant, move the ass de ton éditeur pour relancer la rotative: Y a lacune, là!!

  16. 3pom'! dit :

    Ok! Tu filtres…j’comprends!!
    ;-)
    A+!

  17. Leocadie dit :

    La prochaine fois e,lève ton Kimono avant , tu trouveras bien une âme charitable pour t’aider…

  18. M CATH dit :

    Bon d’accord, tu deviens célèbre, tu es prises par des cocktails, les autographes à signer, les soirées chez Madame l’ambasseur façon  » expression du bon goût », les rendez vous chez le coiffeur et les couturiers
    les dîners entre écrivains etc etc… Mais nous on deviens quoi sans épisode des Kermoumoutes hein ? Qu’est ce qu’ils deviennent tous ? Amélia Armelle Annie Gérard Aliette Mumu Jérémie etc etc … Je me languis d’avoir de leur nouvelles… Bois une coupe de champagne et vite un p’tit épisode …

  19. ciboulette100 dit :

    LAPIN JE TE DETESTE, je me suis tapée TOUTES LES LIBRAIRIES, j’ai même été jusqu’à la FNAC DE POITIERS et on m’a répondu PARTOUT QU’YAVAIT PLUS TON LIVRE et QUE T’AVAIS PAS VOULU EN FAIRE EDITER PLUS !!!

    C’est dégueulasse de me faire ça, moi qui ai été l’une des premières fans ! trop dégoutée :(

    Té, pour ton pneu : BEN FAIT POUR TOI !!

    ET TOC smilleyquitirelalangue !

  20. nath35 dit :

    Ce soir, il restait encore 3 exemplaires du best seller Chez Cultura à côté de Rennes !!!

  21. collierdeperles dit :

    Ah bon, Lapin, tu ne vas pas faire rééditer ton bouquin?? Passeque moi ma libraire du 15ème, glandue comme elle est, n’a pas été foutue d’en obtenir un exemplaire avant qu’il soit épuisé… Et mtnt, on fait comment??? Ya t-il un site Internet où on le vend encore? je ne le vois nulle part… HELP!

  22. collierdeperles dit :

    ET LES FIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILLES!!!!!!!!!!!!
    Ca y est je l’ai trouvé!!! Je l’ai commandé sur le site de LA PROCURE!!!! (ça ne s’invente pas!) ;-) )

    CHOUETTE CHOUETTE CHOUETTE!!!

  23. pimprenelle dit :

    je me suis encore bien marrée !!!
    trop cool
    pim rigolarde

  24. efisia dit :

    C’est ma premiere visite et vraiment merci je viens de passer un bon moment ,j’ai hate de lire ton livre

  25. Rapp (grand-mère Louis) dit :

    N’étant plus à l’Ado,suis passée chez vous en allant chez Picard, pour vous dire comme votre livre nous a fait rire (parfois « jaune », j’espère que la grosse dame en kilt ce n’est pas moi!!) . J’ai trouvé très fort le coup de la sonnette qui électrocute…aussi radicale dans la vie qu’en littérature!
    Morceaux d’anthologie:le PETIT café,plus vrai que vrai, l’enfant surdoué et la boulangère KGB.
    Moi, j’ai eu de la chance, chez Virgin j’ai déjà acheté trois exemplaires, dont un pour une expatriée de Paris au Mans, dont le parcours ressemble beaucoup au vôtre. Nous nous sommes vues à Carnac (ben, oui!!) cet été, elle ne trouvait le bouquin nulle part, c’est fait!
    Bise à Aristide. Claude C.Rapp

Laisser un commentaire