• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Archive pour janvier 2009

Bénévolat à la clinique

Jeudi 8 janvier 2009

Ouais. Je me suis lancée dans le bénévolat hier après-midi, je ne peux pas indéfiniment penser à ma pomme et faire la conne sur un blog : il faut aussi se pencher du côté de ceux qui souffrent. Et pas n’importe lesquels. Quatre heures dans une clinique avec mes enfants histoire de leur montrer que tout n’est pas toujours rose dans la vie. Croyez-moi j’ai tout fait.
D’abord il a fallu installer tout un bloc opératoire, une dame attendait dans la pièce d’à côté une greffe du cœur, je me suis occupée de sa perfusion, je l’ai rassurée, mais comme tous les autres patients de cette clinique elle n’avait pas l’air inquiète. J’ai vérifié que tout était en place, et surtout le bon fonctionnement des appareils respiratoires, il paraît que c’est important et que cette saloperie tombe souvent en panne, d’après ce que dit le chirurgien, un grand con flanqué d’une coiffure ridicule et de sandales bleues qu’il paume régulièrement. L’anesthésiste m’a chaleureusement remerciée de lui avoir retrouvé son matos, faut dire qu’il l’avait laissé trainé à l’accueil entre un yucca et une fougère. J’ai été surprise de trouver des plantes, je croyais que c’était interdit dans les cliniques, rapport aux allergies, mais la dame m’a assurée qu’elles étaient en plastique, ce qui était vrai puisque je me suis même amusée à en démonter une. Ensuite je suis montée à la maternité. Y avait un boulot de malade, j’ai cru que je ne m’en sortirais jamais ! Le clown chargé de faire quelques animations aux enfants malades m’agaçait un peu avec sa trompette, je lui ai demandé de se mettre au fond, du côté des poubelles pour ne plus nous gêner, il n’a pas été vexé, après tout c’est un mec qui est là pour se marrer 24 heures sur 24. Un enfant venait de naître, il lui manquait un bras le pauvre, je lui ai installé sa baignoire et j’ai mis quelques couvertures dans le placard de la chambre de sa maman, qui gardait les yeux ouvert dans le vide, j’ai dit « Madame vous pouvez fermer les yeux si vous le souhaitez » ça a beaucoup fait rire les enfants. Les puéricultrices étaient enchantées de l’espace aménégé que je leur avais créé, on a crié « Bonne année les meufs de 2009 ! » et je dois avouer que l’ambiance était bonne même si je commençais sacrément à fatiguer. Le pédiatre a souri quand je lui ai mis un stétoscope autour du cou, il ne fait jamais la gueule. Mon fils est venu me chercher « Maman, Maman ! Y a un pépé qui a paumé les roues de son fauteuil roulant ! ». Pas de problème, un peu de mécanique et beaucoup de bon sens : l’affaire était dans le sac et les pépés au comble du bonheur dans leur nouvel ascenseur, un truc terrible qu’on actionne à la main, mais très efficace.

Et ben c’est pas tout il manquait le toît, ce fut long et j’avais vraiment les doigts en feu. Mais le résultat était formidable. Quatre heures et vingt minutes c’est le temps qu’il m’a fallu pour monter la clinique Playmobil, du travail de pro. Plus tard en passant l’aspirateur j’étais contente : j’ai retrouvé le bras du nouveau-né sous la véranda. Il était drôlement fier quand je lui ai remis !

Bonne et heureuse année à tous. Je vous aime.
Lapin.